Autoévaluation avec Leçons

Télécharger en version ou en

Présentation

L’enseignante permet aux étudiantes de tester si elles ont compris les concepts abordés dans son cours, et surtout si elles arrivent à les appliquer dans des cas concrets.

Une façon d’utiliser les leçons est de faire un rappel du thème traité, en y associant des questions avec feedbacks explicatifs. L’enseignante peut par exemple confronter les étudiantes avec une mise en œuvre des concepts dans des cas concrets où elles doivent choisir la solution plus adéquate.

Nous vous proposons de mettre en place cette activité selon les étapes suivantes :

clip_image002


 

 

clip_image005 Autre utilisation des leçons

Les leçons dans Moodle sont aussi très bien adaptées pour permettre aux étudiantes un apprentissage en autonomie des parties plus théoriques et conceptuelles d’un cours. On peut par exemple créer une série de pages de contenu, expliquant un concept, et y associer quelques questions de compréhension avec des feedbacks. On demande ensuite aux étudiantes d’aller consulter cette leçon avant le cours. Ainsi, elles acquièrent la base de connaissance à distance et on peut utiliser, ensuite, le temps en présence pour des activités d’approfondissement, par exemple pour traiter des aspects de détail, montrer les mises en œuvre du concept, revenir sur des points restant peu clairs, etc.

Des exemples d’usage des leçons peuvent se trouver sous :

·           http://docs.moodle.org/20/en/Lesson_samples

·           http://www.humboldt.edu/celt/tips/use_the_moodle_lesson_to_enhance_and_assess_learning/

·           http://moodle.tokem.fi/mod/book/view.php?id=51005&chapterid=9579

·           http://www.moodleblog.net/?p=21

·           http://campus.extension.org/course/view.php?id=361

·           http://www.untilrobotsreplaceus.com/2011/07/differentiated-instruction-primer-for.html

·           http://ausweb.scu.edu.au/aw03/papers/quinn/paper.html

Étape 1 : Créer la Leçon

L‘enseignante crée un parcours de pages web qui enchaîne une série de situations, de cas ou de problèmes.

Avant de créer la leçon dans Moodle, l‘enseignante fait une esquisse de son scénario, c’est-à-dire de l’enchaînement des pages qu’elle veut mettre en place.

Pour permettre une répétition de la matière, une possibilité est de créer une série de questions. Dans ce cas, l’étudiante commence la leçon en essayant de mobiliser ce qu’elle vient d’apprendre. Les feedbacks aux réponses lui permettent ensuite de se corriger ou d’approfondir sa connaissance.

clip_image005[1] Structure en histoire arborescente

Avec les ressources d’apprentissage en ligne, souvent structurée sous une forme hypertextuelle qui donne aux étudiantes l’accès à de très nombreux points d’information, on a beaucoup parlé de la forme du soutien (scaffolding) facilitant la construction d’un apprentissage. Deux extrêmes : le guidage complet de l’étudiant par le dispositif et le contrôle complet de son cheminement par l’étudiante. (Azevedo & Jacobson, 2008; Hogan & Pressley, 1997)

La structuration de contenu de cours en histoire arborescente (Halverson, Blakesley, & Figueiredo-Brown, 2011) est une possibilité pour mettre à disposition de façon originale le contenu d’un cours ou d’un thème tout en guidant l’étudiant.

Notre exemple :

Dans notre cours exemple sur l’utilisation d’un LMS (Learning Management System), l‘enseignante peut imaginer une leçon pour la partie « Structurer les activités et les ressources ». Elle décide de structurer sa leçon comme un cas concret dans lequel les apprenantes sont appelées à aider une enseignante. Après une présentation de la situation, l’enseignante pose une série de questions, menant à des contenus pour corriger et/ou approfondir chaque réponse. Elle donne aussi la possibilité aux étudiantes d’exprimer leurs questions. Enfin, un récapitulatif permet de recommencer la leçon ou d’en sortir.

Voici notre texte initial :

« Cas : Sergio est responsable d’une partie de la formation sur Moodle 2 dans mon institution. Au début, il cherche à ce que les participants lisent des ressources et effectuent des activités dans un ordre bien précis, afin d’éviter qu’ils se dispersent. Pour cela, il décide d’utiliser la nouvelle possibilité qu’offre Moodle 2 de créer des dépendances entre les ressources. Aidez Sergio à mettre en œuvre correctement les dépendances pour ces activités. La première activité est une série de questions.»

clip_image007 Avec Moodle

L’enseignante crée une activité « Leçon ».

Dans notre exemple, nous ne limitons pas le temps pour cette première auto-évaluation. L’objectif n’est pas que les étudiants répondent rapidement, mais plutôt qu’ils analysent les détails de la situation en activant les connaissances qu’ils viennent d’acquérir.

Cela n’empêche pas, par la suite et à un moment plus proche de l’examen, de proposer la même activité avec une limite de temps.

Paramètres :

·           L‘enseignante va activer les possibilités « Permettre la relecture par les étudiants » ; « Offrir la possibilité de refaire une question » et « Plusieurs tentatives permises ». Ainsi les participantes peuvent revenir sur leurs réponses.

·           Elle augmente également le « Nombre maximal de tentatives » à 6 car elle souhaite que les participantes explorent à leur guise les réponses et les feedbacks.

·           Pour montrer la progression, elle active également « Afficher le score actuel ».

Ayant décidé de structurer sa leçon selon l’exemple décrit plus haut, elle crée la première page comme une page de contenu pour y présenter le cas.

Créer une leçon

1.    Activez le mode édition.

2.    Dans la section/semaine désirée, dans le menu Ajouter  une activité, sélectionnez l’option Leçon.

3.    Entrez le Nom de la leçon. A

clip_image009

A Ajouter une Leçon

4.    Paramétrez la Leçon.

5.    Activez les options Plusieurs tentatives permises, Permettre la relecture par les étudiants, Offrir la possibilité de refaire une question pour que les participantes puissent revenir sur leurs réponses. B

clip_image011

B Paramétrage de la Leçon

6.    Attribuez à Nombre maximal de tentatives la valeur 6. BAinsi, les participantes peuvent explorer à leur guise les Réponses et les Feedbacks (après 6 Réponses incorrectes à une question, la bonne Réponse s’affiche).

7.    Pour montrer leur progression aux étudiantes, activez Afficher le score actuel.

8.    Cliquez sur le bouton Enregistrer et afficher.

Une fois la leçon créée, vous pouvez commencer à y ajouter des pages et questions.

Étape 2 : Composer les questions

L‘enseignant  essaie de constituer quelques questions par thème/séance/chapitre.

Les questions vont permettre à l’apprenant de mobiliser les connaissances qu’il a acquises, tout en corrigeant ce qu’il n’a pas compris ou en approfondissant certains points.

clip_image005[2] Alternative : des questions créées par les étudiantes

A la fin de chaque thème/séance/chapitre, on demande aux étudiantes (p.ex. en groupes) de formuler une question pertinente sur ce qu’elles viennent d’apprendre. Les questions peuvent être à différents niveaux : savoir, compréhension, analyse, etc. Pour s’aider on peut se reporter aux verbes associés à la taxonomie de Bloom :

·           par exemple, les verbes EC2000 (Besterfield-Sacre et al., 2000), proposés dans le site « Evalguide » ;

·           ou ceux dans http://www.cemcq.qc.ca/fr/index_fiches_redaction.cfm).

La création de questions pertinentes peut faire partie de la validation du cours.

S’inspirer de matériel existant : Dans un cours sur les compétences TIC utiles pour les études, un des arguments à approfondir peut être le plagiat et les droits d’auteur. L’enseignante a vu dans le projet suisse DICE (Switch AAA) (http://www.diceproject.ch) que des exemples de cas concrets, avec solutions, sont proposés. Parce qu’ils sont en Creative Commons (cf. http://creativecommons.org/), elle peut s’en inspirer, en citant leur source, dans sa leçon.

La formulation des feedbacks

A chaque question :

·           Si l’étudiante répond juste, l‘enseignante lui explique dans un feedback pourquoi et elle passe à la question suivante.

·           Sinon, l‘enseignante lui indique où elle peut trouver des indices pour répondre puis la fait revenir à cette question.

clip_image013 Sept principes pour créer des feedbacks

Nicol et Macfarlane-Dick (2006) proposent sept principes d’un bon feedback. Ils considèrent que les apprenantes jouent un rôle actif dans le processus de feedback. Elles évaluent et régulent leur performance selon le but qu’elles veulent atteindre et les stratégies utilisées pour y arriver. Elles interprètent ainsi activement les feedbacks venant de sources externes (par exemple l’enseignant, ou une activité sur ordinateur). Ces feedbacks externes peuvent conforter, ou confronter, la façon dont les apprenantes interprètent le rôle que joue la tâche dans leur apprentissage. Pour qu’un feedback ait un effet sur l’apprentissage, il faudra que l’apprenante se confronte à ces informations externes. Pour cela un feedback devrait, selon les auteurs auxquels nous nous référons :

1)    Aider à clarifier ce qu’est une bonne prestation (buts, critères, etc.) : par exemple en donnant aux apprenantes la description écrite des critères d’évaluation (ou d’autres indicateurs) pour les différents niveaux de réussite. Diverses possibilités pour cela : fournir des exemples de performances, créer une table de définitions performance-niveau, discuter les critères en classe, impliquer les étudiantes dans des exercices d’évaluation (par exemple entre étudiantes) pour définir des standards de performance, etc.

2)    Faciliter le développement de (réflexions sur) l’auto-évaluation dans l’apprentissage : par exemple en permettant aux apprenantes de donner un feedback aux travaux de leurs collègues. Cela peut exercer une capacité de jugement objectif (comparaison avec des standards) qui peut se transférer lorsque étudiante fait l’autorégulation de son propre travail. D’autres possibilités : demander aux apprenantes quels types de feedback elles aimeraient avoir, laisser les apprenantes revoir leur travail pour en chercher les forces et faiblesses avant de le rendre, demander aux apprenantes de faire une sélection de leurs travaux (portfolio), etc.

3)    Donner une information de qualité aux apprenantes sur « leur apprendre » : par exemple en s’assurant que le feedback se base sur des critères établis préalablement, donner un feedback au bon moment (qui soit formatif en laissant la possibilité aux apprenantes de s’améliorer), donner des pistes d’amélioration, limiter le nombre de feedbacks, privilégier les améliorations, proposer des tests en ligne pour que les feedbacks soient accessibles à tout moment en tout lieu.

4)    Encourager le dialogue sur l’apprentissage, avec l’enseignante et entre étudiantes.

5)    Encourager des convictions motivationnelles positives et l’estime de soi : éviter un rôle sommatif des feedbacks, encourager et gratifier l’effort et le comportement stratégique allant vers les objectifs d’apprentissage, rendre explicite que le feedback concerne la performance et non la personne.  

6)    Permettre de combler l’écart entre la performance actuelle et celle désirée : donner des indices sur les prochains pas à suivre et comment les faire après avoir reçu l’évaluation et le feedback de l’activité présente.

7)    Donner des informations à l’enseignante pour façonner son enseignement : des activités fréquentes d'(auto)évaluation peuvent aider l’enseignante à obtenir des informations sur le niveau des apprenantes et ainsi à ajuster son enseignement.

Dans notre exemple :

Voici quelques exemples de questions-réponses-feedback pour notre exemple d’apprentissage des enchainements conditionnels dans Moodle 2.

Question 1 (choix multiple) : Sergio vous pose la question suivante : « J’ai chargé les documents dans mon cours. Je les ai référencés sur ma page de cours. J’ai créé les activités. Et j’ai mis tout cela dans le bon ordre. Maintenant, où vais-je dans mon cours Moodle pour définir la séquence de ces ressources ? »

·           Réponse 1 : Dans les « paramètres » du cours (menu « Réglages »)

Feedback1 : Pas tout à fait, ce n’est pas dans les paramètres généraux du cours que se met concrètement en place l’enchaînement des activités. Cependant, vous devez vous assurer que vous avez activé l’option « Suivi d’achèvement » dans les paramètres du cours avant de pouvoir décider des enchaînements. Vous pouvez trouver des indices de la réponse dans la documentation officielle (http://docs.moodle.org/20/en/Conditional_activities). Pensez éventuellement à l’ouvrir dans une nouvelle fenêtre pour ne pas perdre le workflow de la leçon ou consulter le support de cours (support de cours.pptx).

·           Réponse 2 : Dans le « Suivi d’achèvement » (menu « Réglages »).

Feedback 2 : Non, le suivi d’achèvement sert à vérifier l’avancement dans le cours. Et, même si cet outil utilise également les paramètres d’achèvement, ce n’est pas ici que se décide la séquence des ressources. Vous pouvez trouver des indices dans la documentation officielle en (http://docs.moodle.org/20/en/Conditional_activities). Pensez éventuellement à l’ouvrir dans une nouvelle fenêtre pour ne pas perdre le workflow de la leçon ou consulter le support de cours (support de cours.pptx).

·           Réponse 3 : Dans chaque ressource séparément (paramètres de la ressource).

Feedback 3 : Exact ! Pour enchaîner des activités, il est effectivement nécessaire de définir les conditions d’enchaînement dans chaque activité faisant partie de la séquence. Vous pouvez trouver des informations complémentaires dans la documentation officielle  (http://docs.moodle.org/20/en/Conditional_activities). Pensez éventuellement à l’ouvrir dans une nouvelle fenêtre pour ne pas perdre le workflow de la leçon.

·           Réponse 4 : Je dois demander à l’administrateur Moodle de mon institution de mettre en place cet enchaînement.

·           Feedback4 : Pas tout à fait. L’administrateur Moodle doit effectivement avoir activé la possibilité de créer des enchaînements. Si cela n’est pas encore fait, vous pouvez lui demander de l’activer (sous Administration du site >> Fonctions avancées). Vous pouvez trouver des indices dans la documentation officielle (http://docs.moodle.org/20/en/Conditional_activities). Pensez éventuellement à l’ouvrir dans une nouvelle fenêtre pour ne pas perdre le workflow de la leçon ou consulter le support de cours (support de cours.pptx).

Question 2 (choix multiples) : Sergio : « Parfait. J’y suis, je crois. Bon, alors commençons. La première chose que les participantes vont devoir faire est un test de leurs connaissances préalables. Seulement une fois qu’elles ont fait ce test, j’aimerais qu’elles puissent consulter la présentation du cours (Support de cours.ppt). Que dois-je régler pour enchaîner ces deux ressources ? »

·           Réponse 1 : Les restrictions de disponibilité de « support de cours.ppt »

·           Feedback 1 : Exact ! Il faut spécifier la restriction de disponibilité de la ressources qui vient en deuxième (cette ressource est consultable si la ressource « test » est achevée, c’est-à-dire terminée et/ou réussie). Cependant cela ne suffit pas, un deuxième action doit être faite.

·           Réponse 2 : Les conditions d’achèvement du « test de connaissances ».

·           Feedback2 : Exact ! Il faut spécifier la condition d’achèvement de la ressource à utiliser en premier (cette ressource A est achevée, c’est-à-dire terminée et/ou réussie, si…). Cependant cela ne suffit pas, un deuxième action doit être faite.

·           Réponse 3 : Les conditions d’achèvement de « support de cours.ppt ».

·           Feedback3 : Non, cette action n’est pas nécessaire, dans notre cas, car elle arrive en dernier. Cette condition devrait être posée si je veux continuer l’enchainement avec une autre activité/ressource qui ne soit visible qu’après avoir visualisé « support de cours.ppt ».

·           Réponse 4 : Les restrictions de disponibilité du « test de connaissances »

·           Feedback 4 : Non, cette action n’est pas nécessaire, voir contreproductive dans notre cas, car elle aurait l’effet de ne montrer le document que si la condition est atteinte. Or nous voulons que ce test soit accessible dès le départ.

Question 3 (appariement) : Sergio : « Quelles opérations sont possibles avec les dépendances dans moodle2 ? »

·           Paire correspondante 1 :

       Réponse : Rendre disponible une ressource si une des deux autres ressources est achevée.

       Correspond avec la réponse : Pas possible.

·           Paire correspondante 2 :

       Réponse : Montrer les ressources non disponibles à l’étudiante, ainsi que les conditions pour qu’elles deviennent disponibles.

       Correspond avec la réponse : Possible.

·           Paire correspondante 3 :

       Réponse : Laisser décider aux étudiantes si elles ont terminé ou pas l’activité.

       Correspond avec la réponse : Possible.

·           Paire correspondante 4 :

       Réponse : Afficher une ressource uniquement jusqu’à ce que une autre ait été achevée.

·           Correspond avec la réponse : Possible.

       Feedback juste : Très bien! Toutes les opérations ne sont pas possibles. Il est bien de connaître les limites de l’outil avant de préparer le matériel et le scénario de son utilisation.

       Feedback faux : Pas tout à fait ! Certaines opérations sont impossibles, d’autres nécessitent des manipulations supplémentaires mais sont possibles. Vous pouvez trouver des informations complémentaires dans la documentation officielle  (http://docs.moodle.org/20/en/Conditional_activities). Pensez éventuellement à l’ouvrir dans une nouvelle fenêtre pour ne pas perdre le workflow de la leçon.

Question 4 (type composition) : Sergio : « Merci beaucoup pour votre aide ! Ah, pour finir, quelles sont les autres questions que je devrais me poser à propos des branchements dans son cours Moodle? » (Quelles questions vous posez-vous?)

Récapitulatif : Nous avons donc vu qu’il est possible de connecter différents ressources entre elles. La documentation officielle se trouve sous  http://docs.moodle.org/20/en/Conditional_activities, le support de cours sur les branchements reste à également à votre disposition. Il existe également un forum sur le sujet : http://moodle.org/mod/forum/view.php?id=4295 .

clip_image007[1] Avec Moodle

L’enseignante insère des pages de questions dans la leçon, selon la structure qu’elle a décidée.

À chaque réponse, elle associe un feedback expliquant pourquoi la réponse est fausse ou juste. Si la réponse est juste, elle redirige vers le cas suivant, autrement elle revient sur cette question.

Composer les questions

À noter :

Lors du paramétrage de certaines questions/tables de branchements, vous devrez parfois faire référence à l’élément suivant dans la leçon. Ainsi, la question 2 fait référence à la table de branchement « Plusieurs paramètres » qui se trouve juste après. Cela nécessite que celle-ci existe lors du paramétrage de la question 2. Il faut donc créer d’abord toutes les questions et tables de branchement de la leçon dans une version minimale (sans remplir tous les champs). Pour cela, vous devez ajouter à votre leçon :

·           Une question à choix multiples « Question 1 » ;

·           Une question à choix multiples « Question 2 » ;

·           Une table de branchement « Plusieurs paramètres » ;

·           Une question de correspondance « Question 3 » ;

·           Une question de composition « Question 4 » ;

·           Une table de branchement « Récapitulatif ».

Pour ajouter ces différents éléments, suivez la procédure décrite ci-après pour chaque type d’élément.

Ajouter une question

Pour ajouter une question :

1.    Entrez dans la leçon.

2.    Ajoutez une question.

3.    Si la leçon ne contient encore aucun élément, choisissez Ajouter une page question. A

clip_image015

A Ajouter une question à une leçon vide

4.    Si la leçon contient déjà des éléments, choisissez Question dans le menu Ajouter une page… à côté du dernier élément dans l’onglet Modifier. B

clip_image017

BAjouter une question après un élément

5.    Sélectionnez le type de question approprié. Pour les questions 1 et 2, ce sera Choix multiple. La question 4 est du type Correspondance, la 5 du type Composition. C

clip_image019

C Choisir le type de question

6.    Cliquez sur le bouton Ajouter une page question.

7.    Entrez un titre sous Titre de la page et remplissez les autres champs obligatoires avec un contenu quelconque. DD

clip_image021

D Remplir le titre et le contenu de la question

8.    Cliquez sur le bouton Ajouter une page de question.

Ajouter une table de branchement

Pour ajouter une table de branchement :

1.    Entrez dans la leçon.

2.    Ajoutez une question :

3.    Si la leçon ne contient encore aucun élément, choisissez Ajouter une table de contenu. A

clip_image023

A Ajouter une table de branchement à une leçon vide

4.    Si la leçon contient déjà des éléments, choisissez Ajouter une table de branchement dans le menu Ajouter une page… à côté de l’élément souhaité. B

clip_image025

B Ajouter une table de branchement après un élément

5.    Entrez un titre sous Titre de la page. C

6.    Sous Branche 1, entrez un contenu quelconque sous Description. C

clip_image027

C Remplir le contenu de la table de branchement

7.    Cliquez sur le bouton Ajouter une page question.

Quand vous aurez créé les 6 éléments présentés plus haut, votre leçon devrait avoir le contenu suivant. Notez que dans la version ci-dessous, tous les sauts entre les éléments sont déjà inclus. Au contraire, dans la version minimale que vous venez de créer, les sauts ne sont pas encore tous présents (cf. Figure 1).

clip_image029

Figure 1 : Structure de la leçon

Vous devez maintenant paramétrer les questions et tables de branchement de votre leçon.

Questions à choix multiples à une réponse

Pour adapter la Question 1 QCM de votre leçon :

1.    Entrez dans la leçon.

2.    Cliquez sur le crayon à côté de la question 1. A

clip_image031

A Modifier une question

3.    Entrez la question 1 sous Titre de la page et Contenu de la page. B

clip_image033

B Titre et contenu d’une question

4.    Entrez les différentes réponses avec leur feedback. Pour pouvoir mettre ultérieurement un lien dans le feedback, choisissez le format HTML.
Pour la réponse correcte, choisissez Page suivante sous Aller et introduisez 1 sous Score. Pour les autres réponses, choisissez Cette page  et introduisez 0 comme Score. Ainsi, l’utilisateur reviendra sur la question 1 tant qu’il n’aura pas cliqué sur la bonne réponse.
C

clip_image035

C Introduction des réponses et des actions correspondantes.

5.    Cliquez sur le bouton Enregistrer la page.